Livres Documentaire jeunesse, 3 questions à Sylvie BAUSSIER

Sylvie BAUSSIER est l’auteur de nombreux ouvrages documentaire pour enfants aux Éditions Nathan Jeunesse, Milan, Casterman…

Comment travaillez-vous un livre documentaire animé pour enfant ?
Il faut penser en trois dimensions dès la conception du livre. C’est un exercice très particulier, enrichissant. Avant d’écrire le texte, j’imagine les animations qui pourront apporter du sens, éclairer les enfants. Dans la collection Kididoc, les rabats, les roues, les éléments qui bougent ne sont pas là juste “pour faire joli” : ils aident à comprendre. Et puis bien sûr il y a de nombreux

échanges avec l’équipe éditoriale Nathan Jeunesse : Marie (éditrice), Murielle (directrice éditoriale), Marine (graphiste)… Car ces animations se construisent dans le temps. Un exemple : on veut faire sentir aux jeunes lecteurs les changements énormes qu’a subis la Terre depuis ses débuts ? Une roue montre une surface surchauffée et pleine de volcans. Et puis en actionnant la flèche on découvre les mers et océans d’aujourd’hui… L’enfant saisit tout de suite. Puis il lit le texte pour compléter.

Comment traite-t-on un sujet documentaire pour les petits ?
On tente d’être simple… or rien n’est plus difficile que d’expliquer de façon limpide des réalités complexes dans des textes courts ! Marie (l’éditrice), chaque fois, me dit : “Sylvie, tes textes sont encore un peu longs”… Alors on retravaille dans le sens de la concision, on cisèle, on va à l’essentiel. Un excellent exercice de style.

La lecture documentaire est une lecture à part entière qui suppose des compétences de lecture qui peuvent être acquises dès le cycle 2. L’objectif d’acquisition de contenus ne doit pas éluder l’objectif d’acquisition de compétences de lecture. Il y a une spécificité de la lecture de textes documentaires par rapport à la lecture de textes de fiction.
En littérature de jeunesse, le texte documentaire est habituellement opposé au texte de fiction. Cependant, la frontière n’est en fait pas toujours clairement définie.

Le blog de Sylvie BAUSSIER

Bibliographie Nathan

Réagir à cet article :