Fermeture de la Librairie Castela

Même si cela n’est plus une nouvelle pour personne, cette information n’en demeure pas moins événementielle et en parler ici est tout aussi important que dans n’importe quelle autre tribune.

En effet la librairie Castéla, librairie papèterie installée depuis 1917 Place du Capitole à Toulouse, fermera définitivement ses portes très prochainement ! Une réalité qui ne doit pas en cacher une autre : la pleine transformation de la librairie, disparition ou mutation? Un autre débat que nous essaierons de développer dans ces pages.

Quoiqu’il en soit voici ci-dessous quelques articles de presse qui relatent l’information concernant les 33 employés de la Librairie Castéla.

Ladépêche.fr
Librairie Castéla : l’opérateur Orange veut récupérer le pas-de-porte
La fermeture de la librairie Castéla entérinée pour la mi-février, l’opérateur de téléphonie Orange fait le forcing pour avoir sa (grande) vitrine au Capitole.
>Lire la suite.

Le Monde.fr
On ne vendra plus de livres au Capitole.
Il ne reste pratiquement plus que des posters et des livres de poésie. Les rayons de la grande librairie Castéla, implantée depuis 1917 sur la place du Capitole, à Toulouse, sont vides. Des chaînes interdisent déjà l’accès au sous-sol et au deuxième étage de ce grand bâtiment de briques où des générations de Toulousains avaient l’habitude d’acheter livres, fournitures scolaires et articles de papeterie. La fermeture officielle de cette institution est fixée au 18 février. « Est-ce qu’on aura demain une grande surface à la place de la mairie ? », demande une fidèle cliente, outrée et inquiète de la valse des commerces sur la place emblématique de Toulouse.
>Lire la suite.

ActuaLitté.com
La librairie Castéla de Toulouse victime d’une hausse de loyer
Après un siècle de bons et loyaux services, la librairie toulousaine, située sur la place du Capitole, Castéla, ne devrait pas passer l’hiver. Ou très mal. Selon le maire de la ville, Pierre Cohen, également interpellé par le spectacle Golgota Picnic, c’est une spéculation immobilière qui est à l’origine de cette situation.
>Lire la suite.

L’Express.fr
La librairie Castéla de Toulouse, victime du grand capital?
Après 95 ans de bons et loyaux services, la librairie toulousaine Castéla va mettre la clé sous la porte en février prochain. Pourquoi une telle institution culturelle, fondée en 1917, doit aujourd’hui cesser son activité ? Une principale raison: l’argent.
>Lire la suite.

Réagir à cet article :