On a tous une rupture à raconter !

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/340/P3/9782092540909.jpgINVENTAIRE APRÈS RUPTURE

Auteur : Daniel Handler
Illustratrice : Maira Kalman
Dès 14 ans
Déjà en librairie

« Je t’explique pourquoi nous avons rompu, Ed. La vérité, c’est que je t’aimais trop ».
Devant la porte d’Ed, il y a un carton. Dans ce carton, il y a une lettre et pleins d’objets. La lettre, c’est Min qui l’a écrite pour Ed. Elle y commente un par un ces objets, qui évoquent tous les petits et grands moments de leur rencontre, de leur histoire, de leur amour. Ainsi Min explique à Ed comment elle l’a aimé… et pourquoi elle l’a quitté.

« Regarde de près, Ed, et tu verras : accroché à cet élastique, on voit deux ou trois cheveux, venus avec lui au moment où tu me l’as arraché de la tête. Quel geste et quelle délicatesse ! Quel genre d’homme se comporte ainsi , Note bien que, sur le coup, je ne t’en ai pas voulu.

C’était notre première fois chez toi, chez toi où tu vas lire ces lignes, le coeur en miettes. C’était la première fois que je t’y accompagnais, dans le bus ensemble, puis à pied ensemble, après ton entraînement. J’étais vannée, épuisée par le manque de caféine, faute d’être allée chez Federico’s comme d’habitude. Epuisée surtout de m’être embêtée comme un rat mort dans ces tribunes, à te regarder t’exercer au lancer franc sous les coups de sifflet de ton entraîneur, « essaie d’en mettre un peu plus, quoi! » En fait, dans le bus, j’avais même piqué un petit somme, appuyée contre ton bras, et je revois ton regard mélancolique posé sur moi quand j’ai ouvert les yeux. Tu étais en sueur, ébourifé. Il me semblait avoir mauvais haleine, comme toujours au réveil, même après un petit somme.  »

Un texte unique, superbement illustré, qui raconte avec justesse, humour et sensibilité l’histoire d’un premier amour à la résonance universelle.

Pour feuilleter un extrait, cliquer ici !

Daniel Handler, auteur d’Inventaire après rupture, interroge les passants de la gare de New York City sur leurs histoires amoureuses…

L’auteur : Daniel Handler est connu en France pour ses romans adultes comme Le cercle des huit ou L’amour adverbe, et encore plus pour la série jeunesse à succès Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, qu’il a signé de son pseudonyme Lemony Snicket. Inventaire après rupture est son premier roman pour jeunes adultes.Il a eu le cœur brisé au moins à trois reprise quand il était au lycée.

L’illustratrice : Maira Kalman a écrit et illustré treize livres pour la jeunesse dont Ooh-la-la, Max est amoureux. Son cœur a été brisé, au lycée, par un garçon qui ressemblait à Bob Dylan et, peu de temps après, par un autre qui ressemblait à Leonard Cohen.

Du côté des blogueurs :
Just a dream :
Tout d’abord merci aux éditions Nathan pour cet envoi parce que j’attendais cette sortie avec impatience et j’ai pu (re)découvrir cet auteur que j’appréciais énormément plus jeune étant fan des Désastreuses aventures des orphelins de Baudelaire. Ici, c’est dans une atmosphère totalement différente qu’on est plongé puisqu’on lit une lettre de “rupture”. Min et Ed, tout les oppose mais pourtant Min croyait en cet amour…

Cassy, x-livres-passions-x
Ce que j’ai également apprécié, c’est le fait qu’on aborde une rupture, cela est rarement un sujet principal d’un roman et les auteurs ont tendance à passer rapidement dessus contrairement à Daniel Handler qui rentre en plein dedans sans tomber dans le pathos. Les personnages ne sont pas mièvres et l’histoire est tout à fait plausible. Sauf, peut-être, le fait que le beau basketteur en pince pour la cinéphile discrète. Et dans le fond, ce n’est pas plus mal car cela permet de s’intéresser à l’expression « les contraires s’attirent » et à tenter de la comprendre.

Tout d’abords, je tiens à dire merci à l’équipe de Lire en Live de m’avoir envoyer ce livre car lorsque j’ai lu le résumé pour la première fois, j’ai tout de suite eu envie de l’avoir entre les mains! Après l’avoir lu en une petite journée, je le classe dans mes minis coups de cœur.
Pourquoi mini coup de cœur? Et bien parce que Daniel Handler, nous fait partager un récit à la fois prenant, amusant, intelligent, passionnant, triste, en bref, beaucoup d’émotion!!

unejeune-anonymenevrosee
Maintenant pour en venir à ce merveilleux récit, le titre parle de lui-même, le livre, nous décrit l’évolution d’une histoire d’amour entre deux adolescents que tout oppose. Min, une jeune fille que l’on considère d’artiste, intello. Celle-ci rêve de devenir réalisatrice car passionnée de cinéma et de vieux films, elle n’a donc rien en commun avec Ed, un basketteur, fêtard et populaire. Et pourtant ces deux là vont se trouver et se mettre ensemble.

Réagir à cet article :