Réflexions sur la littérature jeunesse – SLPJ 93

La controverse actuelle autour de la littérature jeunesse, sur sa place ou son usage, vient mettre en évidence l’absolue nécessité de débats et formations. Points de vue d’écrivains, d’illustrateurs, de journalistes, de sociologues ou de professionnels de l’édition et la médiation en littérature jeunesse, journées de formations et un colloque programmé en juin contribuent à éclairer ces questions qui font l’actualité.

Dimanche 9 février, le président de l’UMP Jean-François Copé a brandi un livre intitulé Tous à poil, qu’il a présenté comme « recommandé aux enseignants ». Sur le plateau du « Grand Jury » (RTL-LCI-Le Figaro), le député-maire de Meaux a feuilleté avec force commentaires cet ouvrage illustré, soit-disant « recommandé aux enseignants pour faire la classe aux enfants de primaire ». Depuis, nombre d’éditeurs, d’auteurs et professionnels du livre de jeunesse ont fait entendre leur voix pour légitimer, s’il en était encore besoin, (avec 12 000 parutions par an dont 5 000 nouveautés), cette littérature multiple destinée aux enfants.

Retour sur les points de vue et réflexions qui ont fait suite :
http://www.salon-livre-presse-jeunesse.net/tous-a-poil-ou-reflexions-sur-la-litterature-jeunesse-en-reponse-a-m-cope/

Source : Salon du livre et de la presse jeunesse Seine-Saint-Denis

Réagir à cet article :