Chronique – Je m’appelle livre

Chronique rédigée par Sandra Buttard, professeur-documentaliste à Miramas

La chronique
« Ouvrage très original dans lequel le livre prend la plume et nous raconte sa propre histoire à travers les siècles (ses origines, son évolution et même son avenir).

Livre est un narrateur très attachant qui prend plaisir à interpeller le lecteur : une véritable complicité s’installe entre eux. Il apparaît comme un personnage vivant et rempli d’émotions. En effet, il nous fait part de ses joies (comme au moment de l’arrivée de l’imprimerie) mais aussi de ses peines (comme pendant la 2nde Guerre mondiale où des livres furent brûlés par les nazis). Il n’hésite pas non plus à nous faire sourire, notamment quand il se compare à son nouvel ami, le livre numérique, et qu’il lui fait remarquer qu’il cohabitera longtemps avec lui !

Des illustrations en noir et blanc, des poèmes, des citations ponctuent la lecture, ce qui la rend encore plus enrichissante et plus vivante. Ces « interludes » permettent aussi de faire une pause et de réfléchir sur le thème du livre et de la lecture.

L’objet livre mérite que l’on s’y attarde. Il est simple mais beau. Il est soigné : une jaquette en relief accompagne une couverture rigide, les pages sont épaisses. Il rend la lecture encore plus agréable.

Cet ouvrage, qui au final oscille entre le documentaire et le roman, est un magnifique hommage rendu au livre. Il est passionnant, instructif et très pédagogique. Il s’adresse certes aux amoureux de la lecture mais aussi aux enfants curieux qui aiment les jolies histoires et qui ensuite auront, à n’en pas douter, un grand respect pour le Livre !

A avoir dans tous les CDI et à exposer ! »

Liens Internet

Réagir à cet article :