Chronique – Ne t’arrête pas

Chronique rédigée par Pascale, enseignante en Belgique

La chronique
Présentation. Noa se réveille sur une table d’opération, une cicatrice en travers de la poitrine. Elle ne sait pas où elle est, ni ce qui lui est arrivé. Alors elle prend la fuite, des tueurs lancés à ses trousses.
La jeune fille, hackeuse de génie et solitaire, pense semer facilement ses poursuivants. Elle se trompe : pour la première fois de sa vie, si elle veut survivre, Noa a besoin d’aide. Car elle est la clé d’un terrible secret. Et ceux qui la traquent n’ont aucune intention de la laisser s’échapper.

Mon avis. Elle n’a effectivement pas le temps de souffler, Noa…Un périple haletant qui m’a fait songer au film Lola rennt, de Tom Tykwer, avec Franka Potente.

Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans le « bain » lorsqu’il se retrouve au côté de Noa, une adolescente grandie trop vite qui se réveille sur une table d’opération, dans un entrepôt.

Elle n’a aucun souvenir de ce qu’il lui est arrivé mais la cicatrice qui lui barre le torse est, elle, bien réelle. Elle doit impérativement quitter cet endroit glauque et tâcher de découvrir les circonstances qui l’y ont conduite.

C’est parti pour une course effrénée sans temps mort [mais de nombreuses victimes], qui alterne le point de vue de la jeune femme et celui de Peter, tous deux hackeurs « professionnels ». La ressemblance s’arrête là : Noa a galéré dans la vie et n’a jamais pu compter que sur elle-même ; Peter est issu d’un milieu très (très) aisé. Le hasard fait converger leurs chemins : ils n’ont d’autre choix que de s’épauler pour essayer de garder la vie, tant que faire se peut. Face à eux, derrière eux, autour d’eux, une puissante organisation qui navigue dans des eaux troubles où l’être humain n’a nulle valeur…

J’ai passé un très bon moment en leur compagnie et lirai volontiers la suite.

Liens Internet

Réagir à cet article :