Prix Les Incorruptibles : deux titres Nathan sélectionnés

Chaque année, depuis 27 ans, le prix Les Incorruptibles célèbre la littérature jeunesse.

La sélection du 27e prix a été établie par 107 comités de lecture, soit plus de 1000 professionnels du livre et de l’éducation répartis à travers la France. Les jeunes lecteurs, les Incos, éliront parmi ces ouvrages, leur titre préféré.

.

« Clodomir Mousqueton »  et « Qui veut le coeur d’Artie Show ? »  sont sélectionnés pour le prix Les Incorruptibles, respectivement dans les catégories CE1 et  CM2/6e.

  • « Clodomir Mousqueton », écrit par Christine Naimann-Villemin et illustré par Clément Devaux
    Marcel veut récupérer son livre arrivé par erreur chez son voisin Clodomir Mousqueton. Mais ce dernier, un brin grincheux, ne l’entend pas de cette oreille ! Le livre de Marcel est parfait pour caler son étagère. Marcel va-t-il se laisser faire ?

    15 comités de lecture composés de 134 membres ont élaboré la 26e sélection sur le niveau CE1 du prix Les Incorruptibles.

  • « Qui veut le coeur d’Artie Show ? », écrit par Emmanuel Trédez et illustré par Glen Chapron
    Plusieurs filles de 5e reçoivent des lettres d’amour, toutes signées du même auteur : Artie Show. Il donne rendez-vous à chacune d’elles. Mais Artie Show ne vient jamais. Les apprentis journalistes du collège décident de mener l’enquête.

    16 comités de lecture composés de 171 membres ont élaboré la 26e sélection sur le niveau CM2/6e du prix Les Incorruptibles.

Le prix littéraire des Incorruptibles a été conçu comme un jeu, un défi à relever. Son objectif est de changer le regard des jeunes lecteurs sur le livre, afin qu’ils le perçoivent comme un véritable objet de plaisir et de découverte.

Pour être Incorruptibles, les jeunes lecteurs, de la maternelle à la seconde, s’engagent à :

• lire les ouvrages qui ont été sélectionnés
• se forger une opinion personnelle sur chacun des livres
• voter pour leur livre préféré.

Les résultats de cette 27e édition seront annoncés le 1er juin 2016.

Liens Internet

Réagir à cet article :