Chronique « Le grand saut »

Chronique rédigée par Pascale Rousseau pour le Blog Le monde de Paikanne

Le grand saut
Auteur : Florence Hinckel
Collection : Romans Grand Format

La chronique
Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam sont amis depuis la sixième. Aujourd’hui, ils entrent en Terminale, cette dernière année tant attendue, tant redoutée. Enfin la libération ? Une chose est sûre, bien que le soleil baigne leur petite ville de La Ciotat, chacun sent que l’orage gronde…

Une lecture qui ouvre les portes de la suite… C’est l’histoire du « Club des Six » qui est ici mise en scène : celle de six amis soudés comme les doigts (+ un) de la main. Nous sommes sous le soleil ciotaden, face à la mer, immense. Chacun est présent pour les autres, le groupe est uni depuis quelques années déjà.

Le bleu semble cependant se teinter çà et là de quelques touches de gris à l’aube du grand départ vers des horizons forcément différents, puisqu’ils entrent en Terminale.

Trois filles : Iris, Rébecca, Marion ; trois garçons : Paul, Alex, Sam. Des soucis familiaux ou scolaires, petits ou grands, selon les cas. Des secrets enfouis au fond de soi afin d'(essayer d’)éviter les drames, petits ou grands, selon les cas. Des sentiments, exprimés ou occultés, selon les cas.

« Était-il triste ou furieux ? Lui-même ne savait pas démêler ses sentiments. En tout cas il vécut le trajet de retour comme dans un rêve, hors de lui-même. » [p. 47]

« Parfois… je me demande si quelqu’un n’aurait pas dû vivre à ma place ? » [p. 207]

Le « Tous pour un, un pour tous » a-t-il (définitivement) vécu ? J’ai vraiment apprécié faire la connaissance de ce groupe d’amis. Petit bémol pour moi : la narration se focalise surtout sur trois d’entre eux : Iris, Paul et Rébecca ; personnellement, j’aurais aimé rentrer aussi dans l’intimité des trois autres. Peut-être avec la suite ? Cela dit, il est vrai qu’avec autant de personnalités, aussi attachantes les unes que les autres, il est effectivement difficile de chacune les développer dans un volume…

Merci aux éditions Nathan pour ce partenariat ; livre à paraître le 5 janvier 2017.

Liens Internet

Réagir à cet article :